Kaouther Adimi - Nos Richesses

Prix du Meilleur Roman 2019

-

Chronique n°4


Kaouther Adimi - Nos Richesses



Nos Richesses de Kaouther Adimi, 2018, aux éditions Points.

Prix Renaudot des Lycéens.

Disponible pour 6,60 euros sur La Librairie.com.


Quatrième de couverture :

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et rêve de créer une librairie-maison d'édition à Alger. Il imagine un espace dédié à la littérature, l'amitié et la Méditerranée. Albert Camus lui offre son premier texte, Jean Giono un nom : Les Vraies Richesses

En 2017, Ryad, étudiant parisien, est recruté pour fermer la librairie algéroise sous le regard vigilant d'Abdallah, le dernier gardien des lieux.


Mon avis :

Nos Richesses est... une mine d'or pour la littérature. 

Attention spoiler, je vais être dithyrambique du début à la fin pour ce roman.

Il y a quelques mois, j'avais lu La Patience des Arbres de Jérémy Laniel où, dans ce court texte, il était question de la nécessité des librairies (et par extension des libraires). C'était un texte poignant par son engagement et sa conviction. 

J'ai ressenti, avec encore plus d'entrain et de délicatesse, la même sensibilité à vouloir défendre la littérature avec la plume de Kaouther Adimi. La librairie qu'elle a choisie comme décor possède en elle les fantômes d'une époque de création intense, d'une histoire tourmentée (la Seconde Guerre mondiale, l'indépendance de l'Algérie). 


L'écriture de Kaouther Adimi est magique.


Elle fait surgir l'Algérie d'antan avec vivacité et justesse. D'un simple mot, nous voilà dans les ruelles d'Alger, bruyantes, animées, tortueuses. Un coup de baguette, et nous remontons le temps : des années 1930 au présent. 

L'art du grand écart sans jamais perdre le fil ni le sens de la mesure et dans une douceur permanente, voilà comment résumer mon ressenti sur ce roman. En effet, il y a trois types de narrations qui s'entremêlent (une sur Edmond Charlot, une autre sur Ryad et Abdallah et une dernière qui sert de liant en se centrant sur la voix des Algériens), mais on ne perd jamais le cap. L'essentiel est contenu dans ce combat qu'a mené Edmond Charlot et que mène sans doute l'auteure avec ce livre  : "Un homme qui lit en vaut deux".

Malgré la guerre, malgré la chute, malgré la corruption, malgré bien des choses, Nos Richesses nous fait comprendre que ce qui perdure ce sont les livres, ce sont les récits. Ils font la richesse d'un pays, sont les racines d'une culture. Ce texte pousse à la réflexion sur nos sociétés, sur cette ère contemporaine. Qui lutte pour la survie des livres ? Peut-on vraiment continuer sans littérature ?

Je terminerai en soulignant la puissance de ce roman, par le fait qu'il puisse contenir autant d'événements historiques majeurs dans moins de 200 pages. Kaouther Adimi ne les survole pas, elle en fait revivre l'énergie incroyable par évocation, par suggestion. Brillante !

Kaouther Adimi - Nos Richesses Kaouther Adimi - Nos Richesses Reviewed by Un pays & un livre on jeudi, septembre 27, 2018 Rating: 5

2 commentaires

  1. je crois qu'en effet je vais le noter sans attendre dans ma liste d'envies!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tu fais très bien de le rajouter 😁 Merci pour ta visite !

      Supprimer