[Service Presse] La Douzième Victime - Parenthèse n°22

Cyril Vallée


Cette fois-ci, ce n'est pas directement l'auteur qui m'a proposé ce service presse. Non, c'est la maison d'édition Heartless qui m'a contacté pour lire ce roman policier de Cyril Vallée, sorti le 5 septembre dernier. 


Je sais que pour Halloween vous auriez préféré un roman d'horreur, mais question sang et sueurs froides, ce roman n'est pas en reste...


Alors, est-ce que je serai la treizième victime ?



La Douzième Victime - Cyril Vallée


De quoi ça parle ?


Strasbourg. Un train percute une berline de luxe. Le conducteur, un influent chercheur en IA, est retrouvé à des dizaines de mètres de l’impact. 

Lyon. La même nuit, le laboratoire qu’il dirigeait est piraté. Alors qu’il était sur le point de faire une découverte majeure, les résultats de ses recherches ont disparu. Et avec, quelque chose qui va susciter la convoitise de beaucoup de monde.


Des mercenaires prêts à tout, agissant en pleine rue. Des expérimentations secrètes. Des agents de la sécurité intérieure. Rien ne sera épargné au commandant Luc Saint Antoine, à qui l’on impose l’affaire. Il ne se doute pas à quel point elle va bouleverser sa vie. Il va mener la plus incroyable enquête de sa carrière.



Qu'en ai-je pensé ?



Je suis coupable d'un crime. Celui de ne pas avoir réussi à apprécier pleinement ce roman.


Soyons bien clair, ce sont mes goûts personnels, mes désirs et plaisirs de lecteur qui diffèrent et qui rendent mon appréciation de ce roman un peu mitigée. En effet, je préfère les policiers où l'on se questionne assez régulièrement sur le coupable, où la narration nous livre une ribambelle de suspects, où les nœuds se défont petit à petit.


Ici, le crime est presque annexe tant il y a des zones d'ombre autour. Ce qui prime, c'est l'action.


Et je dois avouer que Cyril Vallée gère très bien ces scènes (poursuites, séquences de tirs...). Il a une approche quasi cinématographique de ces moments qui musclent le récit. Pour ça, bravo. Les amateurs apprécieront. 


Malheureusement pour moi, je n'en suis pas féru. 

La résolution de l'énigme est complète, complexe également, un vrai puzzle bien ficelé. Il demeure, peut-être, un léger souci en terme de gestion du rythme. Le roman, parfois, a tendance à reposer le cadre, ou à s'attacher à décrire trop spécifiquement certaines choses, ce qui ralentit considérablement l'avancée de l'intrigue, empiète sur sa fluidité.


En résumé, je ne peux pas déconseiller ce roman pour ceux qui aiment les histoires à rebondissements. Il y a son pesant de péripéties, ça bouge dans tous les sens, c'est documenté (sur le monde scientifique, policier et informatique), il y a du suspens, c'est cohérent. A vous de voir !



Si vous voulez vous le procurer, vous pouvez le commander sur la Fnac.

[Service Presse] La Douzième Victime - Parenthèse n°22 [Service Presse] La Douzième Victime - Parenthèse n°22 Reviewed by Un pays & un livre on mercredi, octobre 31, 2018 Rating: 5

Aucun commentaire